Archives de catégorie : Conseils et billets d’humeur

Leçon de JARDIN

Pour agiter vos neurones botaniques et les autres , des sites intéressants, des bouts de « Nature » qui ne manqueront pas de vous faire réfléchir:

 La forêt d’Elan dans les Ardennes françaises.

Un petit bout de baie de Somme un chemin côtier de Cayeux sur Mer vers la baie de Somme.

Diversité inouïe, adaptation et milles autres réflexions.

Des grandes leçons pour ceux qui en ont envie …

Des territoires qui en racontent aussi long sur notre rapport au Paysage.

Si vous passez par là un de ces jours …

Des nouvelles

Bonjour à tous…

Suis absolument débordée même avec cette jolie pluie (ici) avec le potager , la pépinière du jardin et le jardin (toujours aussi grand).

De bonne humeur « coté jardin » car c’est du répit pour les arbres!

Toujours plus dans l’expérimentation, la réflexion ,les découvertes dans la flore des territoires proches au cours de mes balades, les semis, le bouturage.

Fascinant d’enseignements! Enthousiasmant !

Toujours plus que convaincue de la nécessité urgente de changer les pratiques , de changer la vision portée sur le végétal .

Reste à être efficace sans s’épuiser mentalement face à l’individualisme qui a envahi la société …et là ??

Aux amis qui m’ont envoyé des boutures et des graines, je dois vous dire que le taux de réussite en bouturage est au top, que les boutures sont vraiment plus séduisantes que nombre de plantes achetées cet hiver (et là il y a une belle démonstration pour remettre en cause les modalités de culture ! J’ai encore eu des pertes sur les plantes achetées et j’en aurai encore sur ces dernières. ).

Les graines semées ont un très bon pouvoir de germination, reste le savoir faire à transmettre pour ceux qui ont encore des difficultés.

Cette année je souhaiterai récupérer des graines de plantes « éblouissantes » de bonne santé , adaptées depuis longtemps dans vos jardins pour les semer, voir les hybrider les tester et les redistribuer( La petite enveloppe bulle semble pratique rapide et adaptée pour renvoyer les bébés)

Si l’aventure au long cours vous tente…il s’agit d’essayer de dépasser l’échange stricto sensu vers d’autres horizons …notamment adapter nos jardins à ce qui se profile, les rendre plus vivants que jamais…

Libres blogueurs!

Pour ceux qui s’excusent de publier, partager, commenter des articles  de savoir-faire, notamment sur leur blog jardin.

Il est grand temps de mouiller sa chemise.

 En jeu leur disparition totale !

On ne peut vraiment plus s’excuser de froisser.

Le rouleau compresseur du business planétaire sans scrupule qui malmène la Terre et les Hommes n’est pas une histoire d’Amis mais de Capital.

Bienvenue aux petits ruisseaux qui rétabliront peut être un jour le long fleuve de la Vie.

 Personnellement on est déjà venu essayer d’acheter mon nom pour une exclusivité de mes compositions florales quand j’avais du mal à gagner ma croûte…

Sachez-le,  le Capital ose tout !

Résister, je ne fais que ça depuis 20 ans. Chaque matin je me demande pourquoi je résiste mais voilà …un jour j’avais dit plus jamais toute seule …

Quand vous osez, je me sens moins seule.

Soyez moins timides !

Ps : ces jardiniers se reconnaitront aisément! Merci à eux!

Magicien…si je pouvais!

J’ai pensé hier en repiquant le deutzia Magicien que j’avais promis de partager mon retour d’expérience sur les boutures entre autres, suite au groupe d’échanges fb (initié l’hiver dernier mais très vite clos ).

Ses boutures sont préconisées souvent en été mais au final comme beaucoup d’autres arbustes les boutures d’hiver sont réjouissantes! Terre de jardin +sables +serre froide : 10 « bâtons « …9 bébés .

Suis vraiment enthousiaste sur les résultats des boutures d’hiver pour les arbustes et grimpantes, un domaine que je n’avais plus exploré depuis vingt ans …faute de temps.

Il reste à savoir si ce partage d’expérience en tout genre intéresse encore … pas vraiment sûre dans notre monde marchand et consumériste .

Il est aussi quelquefois problématique de partager du savoir faire sur la toile d’où ma réserve depuis un certain temps notamment sur les réseaux sociaux qui ont pris le pas . Préconiser des méthodes simples peu onéreuses, bonnes pour la Planète, la Santé c’est un engagement certain , vous n’imaginez peut être pas à quel point!

Ce fabuleux outil de partage et de développement des connaissances qu’est le net, semble phagocyté définitivement par le monde marchand .

Je m’interroge plus que jamais sur l’utilité de ce blog , de futurs écrits. Le renouvellement se fera dans un mois ou pas…

Ma vision du Jardin et du Paysage s’est actuellement encore plus décalée depuis la fermeture du jardin et de la pépinière

La générosité de la Nature qu’on arrête de tourmenter, m’enthousiasme chaque jour un peu plus.

Belle journée à tous.

Ps: j’avais aussi promis de relater le tri des graines envoyées en vrac non triées mais la tâche est trop longue pour moi en saison. La meilleure solution est sans aucun doute le test de germination avec la terre de jardin pour répondre à vos questionnements .

Besoin de rêver!

Si d’aventure en aventure, il vous vient l’idée décalée par les temps qui courent, de ramasser vos graines de plantes encore reproductibles.

Sachez qu’avec les graines de primevères (pas les bariolées des étals !), un semis dans de la terre de jardin donne cette abondance.

Après vous penserez que l’herbe serait quand même plus gaie avec des primevères.

Continuer la lecture de Besoin de rêver!

Conseil de lecture

Pour ceux qui ont encore quelques sens critiques, qui ne se prosternent pas devant les dieux vivants et autre symboles de tout ordre du jardinage.

Un livre découvert par hasard chez Delachaux et Niestlé pour trouver quelques nourritures à grignoter pour apprendre toujours et encore, à penser et à réfléchir.

Déserts de réflexions, rééditions piètrement déguisées, copier coller à l’infini, piètre qualité de mise en page et des photos… Je n’achète plus de livres « de jardin » en dehors de quelques exceptions hautement documentées sur le potager écrites par des Jardiniers experts dans leur domaine.

j’ai acquis « Egratignures »de Patrick Masure.

« Sept essais piquants sur les jardins, les roses et la Lune »

Je me suis sentie moins seule dans ce microcosme des jardins dont je ne ferai jamais partie, trop critique sur les pratiques même si celle-ci pourrait être salutaire à bien des égards.

Je vous conseille cette lecture . Un recueil d’anecdotes malicieuses inspirées des jardins.

Espèces en perdition ?

La tendresse ! Comme réconfort.

Si vous semez la Primula elatior, elle sera au rendez-vous.

Il en va de même avec toutes les espèces botaniques.

Je m’y emploie.

J’en ai grand besoin.

Elles ont besoin qu’on parle d’elles, elles pourraient définitivement disparaitre.

Le compresseur marchand détruit tout sur son passage.

Bouteille à la mer…

Je m’appelle Primula elatior ou Primevère élevée.

Originaire des bois de l’Europe, elle n’a donc pas tout à fait le même tempérament que Primula veris votre coucou.

Elle disparait de la nature, c’est une évidence.

Vous pourriez la réintroduire dans vos jardins avec une grande facilité.

Elle fait aussi partie  des échanges de plantes, des graines récoltées au jardin pour changer notre grand Jardin en péril.

Petite mention pour jardinier de Jardin « émérite » ou branché, La Primula elatior et la Primula veris ont toutes les deux étaient distinguées par la RHS (Royal Horticultural Society) par un AGM (Award of Garden Merit). Un petit signe  qui confirme que le monde du Jardin a aujourd’hui la tête à l’envers et il n’y a pas que lui !

Depuis de nombreuses années, je pense que nos jardins n’ont de sens que s’ils s’ouvrent sur le monde…imaginez le besoin de réconfort.

Ils sont bien souvent devenus des vitrines ou à l’opposé l’ultime refuge selon les tempéraments de leurs propriétaires.

PS : Amusez-vous à changer  le sujet botanique par un tout autre. Voyez le résultat ! On pourrait dupliquer ce texte à l’infini.