Archives de catégorie : Non classé

Elles ont tellement à raconter…qu’il faut bien leur donner la parole!

Mais à qui?

Aux plantes bien sûr!

A celles qui en ont marre d’être malmenées pour futilité commerciale, à celles qui resplendissent par leur feuillage au cœur de l’hiver, à toutes ces créatures qui peuplent ou peupleront mon jardin secret, à celles qui aimeraient que vous les cultiviez…

Et puis j’ai l’âme d’un passeur de graines…et tant pis si je trouve qu’elles ne germent pas assez vite dans notre folle société.

Nous ne sommes pas si nombreux à pouvoir vous parler du myosotis capitata, du dianthus arenarius nanus little maiden ou encore de la petite viola hederacea …? : mes derniers rempotages aujourd’hui

Même le rouge gorge s’est mêlé de notre conversation à l’abri dans la serre. Au final lui aussi aimerait qu’on se mette à penser que son régime , ce n’est pas les petites graines du supermarché.

Bref on va reprendre nos histoires de jardin au fil de notre vie à tous.

Les plantes ,les arbres , les bestioles et moi.

Belle soirée!

Vos idées m’intéressent…

En pleine réflexion …enfin j’aime ça!


Qu’est ce qui demain fait changer le « mode de consommation » des plantes et des fleurs coupées?…Le challenge de la pépinière alternative est passionnant …convaincre j’adore mais comment faire parler tous ces petits pots tout verts…sacré défi!

Comment faire découvrir l’infinie palette de plantes vivaces qui rend les jardins si vivants?

Coté fleurs c’est plus simple je l’ai déjà pratiqué en créations florales d’événements pendant plusieurs années, les fleurs des meilleurs frigos m’ennuyaient à mourir donc je les ai très vite abandonnées.

Vos réflexions m’intéressent


Repiquage des giroflées…toujours avec tendresse.

Le jardin de ma grand-mère bien sûr mais aussi le bac de la courette de l’école.
Nostalgie ? Certainement.

giroflée ou erysimum cheriou ravenelle

J’ai recherché des graines pendant bien longtemps…de celles qui ont du tempérament. Il y va des graines comme des gens, elles se modifient en fonction de leur environnement…imaginez donc ! Continuer la lecture de Repiquage des giroflées…toujours avec tendresse.

Un conseil lecture…si vous êtes prêts!

En 1844 6% de la surface de Paris était consacrée au maraichage.

Les maraichers parisiens excellaient, à faire pâlir les anglais …on exportait même les salades en pleine hiver outre-manche.

Le jardinage à la française …bien loin du jardin à la française dont on parle tant.

A lire sans modération Eliot Coleman (USA ) Continuer la lecture de Un conseil lecture…si vous êtes prêts!