Archives de catégorie : Echanges de plantes

Des nouvelles

Bonjour à tous…

Suis absolument débordée même avec cette jolie pluie (ici) avec le potager , la pépinière du jardin et le jardin (toujours aussi grand).

De bonne humeur « coté jardin » car c’est du répit pour les arbres!

Toujours plus dans l’expérimentation, la réflexion ,les découvertes dans la flore des territoires proches au cours de mes balades, les semis, le bouturage.

Fascinant d’enseignements! Enthousiasmant !

Toujours plus que convaincue de la nécessité urgente de changer les pratiques , de changer la vision portée sur le végétal .

Reste à être efficace sans s’épuiser mentalement face à l’individualisme qui a envahi la société …et là ??

Aux amis qui m’ont envoyé des boutures et des graines, je dois vous dire que le taux de réussite en bouturage est au top, que les boutures sont vraiment plus séduisantes que nombre de plantes achetées cet hiver (et là il y a une belle démonstration pour remettre en cause les modalités de culture ! J’ai encore eu des pertes sur les plantes achetées et j’en aurai encore sur ces dernières. ).

Les graines semées ont un très bon pouvoir de germination, reste le savoir faire à transmettre pour ceux qui ont encore des difficultés.

Cette année je souhaiterai récupérer des graines de plantes « éblouissantes » de bonne santé , adaptées depuis longtemps dans vos jardins pour les semer, voir les hybrider les tester et les redistribuer( La petite enveloppe bulle semble pratique rapide et adaptée pour renvoyer les bébés)

Si l’aventure au long cours vous tente…il s’agit d’essayer de dépasser l’échange stricto sensu vers d’autres horizons …notamment adapter nos jardins à ce qui se profile, les rendre plus vivants que jamais…

Espèces en perdition ?

La tendresse ! Comme réconfort.

Si vous semez la Primula elatior, elle sera au rendez-vous.

Il en va de même avec toutes les espèces botaniques.

Je m’y emploie.

J’en ai grand besoin.

Elles ont besoin qu’on parle d’elles, elles pourraient définitivement disparaitre.

Le compresseur marchand détruit tout sur son passage.

Bouteille à la mer…

Je m’appelle Primula elatior ou Primevère élevée.

Originaire des bois de l’Europe, elle n’a donc pas tout à fait le même tempérament que Primula veris votre coucou.

Elle disparait de la nature, c’est une évidence.

Vous pourriez la réintroduire dans vos jardins avec une grande facilité.

Elle fait aussi partie  des échanges de plantes, des graines récoltées au jardin pour changer notre grand Jardin en péril.

Petite mention pour jardinier de Jardin « émérite » ou branché, La Primula elatior et la Primula veris ont toutes les deux étaient distinguées par la RHS (Royal Horticultural Society) par un AGM (Award of Garden Merit). Un petit signe  qui confirme que le monde du Jardin a aujourd’hui la tête à l’envers et il n’y a pas que lui !

Depuis de nombreuses années, je pense que nos jardins n’ont de sens que s’ils s’ouvrent sur le monde…imaginez le besoin de réconfort.

Ils sont bien souvent devenus des vitrines ou à l’opposé l’ultime refuge selon les tempéraments de leurs propriétaires.

PS : Amusez-vous à changer  le sujet botanique par un tout autre. Voyez le résultat ! On pourrait dupliquer ce texte à l’infini.

Mes achats de plantes…Verdict

Cette année, j’ai décidé de tester des pépinières productrices (je pense jusqu’à preuve du contraire…) recommandées ou connues, en me disant que ma vision était peut-être trop pessimiste sur la globalité des modes de culture actuelle (mon expérience il faut le souligner est celle d’un professionnel).

J’ai commandé des plantes que je ne peux pas semer .

Continuer la lecture de Mes achats de plantes…Verdict

Monnaie d’échanges

Des graines de plantes en pleine santé dans votre jardin qui sont installées et vivent leur vie paisiblement. Des graines fraîches de l’année ou de l’année dernière.

Ou des boutures de plantes qui respirent la santé!

Pourquoi ? parce que j’ai décidé de boycotter la plante industrielle et la plante dopée élevée dans des substrats qui n’a rien à voir avec la terre qui pollue, désespère la jardinier, nuit à la faune entre autres!

Après 20 ans de métier consacré au végétal et une longue vie de jardinier.

C’est donc aussi un geste politique contre l’obsolescence programmée des plantes, une lutte engagée contre la plante « objet de décoration  » jetable, la plante mode, la plante business .

Parce que le végétal le vaut bien et que j’ai envie de lui rendre ce qu’il m’a apporté.

Je cherche entre autres…

Muguet (le parc est grand et j’en raffole)

Anémones du japon,

Erodiums ,

Monarde’Gardenview Scarlett’ ,

Cirsium rivulare atropurpureum ,

Geranium sylvaticum album, oxonianum Trevor’s white, macrorrhizum White Ness, cantabrigiense St Ola et sûrement bien d’autres 😉.

Des boutures de figuiers .

Phlox divaricata

Persicaria Needham’s form

Isotoma fluvialis ou Pratia

En cours

En fait des plantes efficaces …ici je jardine sur un hectare avec aussi un potager qui prend un temps certain pour arriver à une autonomie alimentaire en légumes et fruits .

Le jardin bénéficie de sous-bois , de soleil et d’une bonne terre …seuls ombre au tableau une sécheresse et des canicules qui provoquent de gros dégâts comme d’ailleurs les tempêtes passées. Pas d’arrosage au jardin sauf au potager. Les pelouses sont aussi de plus en plus habitées, essentiellement tondues par des oies. Le jardin a maintenant plus de 25 à 30 ans selon les zones avec un remaniement permanent depuis les dégâts climatiques considérables.

Je réalise toujours aussi des compositions de plantes vivaces et de succulentes …une échelle amusante et reposante!

Je suis absolument convaincue que nous allons devoir adapter nos jardins de façon permanente, les échanges jardiniers sont un outil formidable pour faire face!

Échanges de plantes

La liste se complétera jour après jour.

Avec la diversité présente au jardin n’hésitez pas à m’interroger .

Je cherche essentiellement ce que je ne sais pas semer .

Pour ouvrir le bal…

Rubus cockburnianus ‘Goldenvale’

Tanacetum macrophyllum

Chiastophyllum oppositifolium

Brunnera macrophylla

Achillea millefolium ‘Cassis’

Ajuga reptans ‘Catlin’s Giant

Epimedium perralchicum ‘Frohnleiten’

Thalictrum flavum

Origanum vulgare Aureum

Phaenosperma globosa
Anthemis tinctoria ‘Sauce Hollandaise’

Pycnanthemum muticum

Erigeron karvinskianus ‘Blütenmeer »
Festuca glauca ‘Blue Select’

Campanula media ‘Dubble White’

Inula

Senecio polyodon

Cyclamen hederifolium large palette de feuillage mix blanc et rose …jeunes pieds

Helleborus orientalis issus de la collection du jardin , hybrides simple ou double , du vert au noir petits pieds

Viola hederacea

Rudbeckia triloba

Giroflée

Reineckea carnea

Vinca minor Gertrude Jekyll

…à suivre

Nombre de plantes peuvent être bouturer au jardin , la liste n’est donc pas exhaustive. Beaucoup de bébés de nouvelles variétés voient le jour en permanence au jardin , n’hésitez pas à m’interroger….

Après les graines, j’ouvre les échanges de plantes sur mon blog, l’hiver est la saison propice où les plantes peuvent voyager sans encombre racines nues.

Contrairement aux graines qu’on peut toujours donner (quand elles sont abondantes) même si elles demandent aussi un temps de récolte , de préparation et d’envoi non négligeable,ces échanges ne peuvent fonctionner qu’avec une implication certaine et réciproque.

Mais je pense que c’est intéressant à tenter…partager des plantes en pleine forme, élevées normalement « à la dure » par les temps qui courent me parait particulièrement intéressant, notamment par rapport au changement climatique qui va impacter très fortement nos jardins.

Je reste par ailleurs absolument convaincue que les plantes élevées avec engrais ou cultivées de façon industrielle n’ont pas leurs chances dans nos jardins, actuellement c’est la majorité de l’offre voir sa totalité dans bien des endroits (vision de pépiniériste du Nord peut être…).

C’est donc une alternative possible.

Un petit défi qui pourra fonctionner si vous êtes force de proposition à votre tour .

Est-ce que certains d’entre vous sont intéressés ?