Tous les articles par Sylvie Fontaine

Bonne ou mauvaise nouvelle, je ne sais pas encore…

Bonne ou mauvaise nouvelle, je ne sais pas encore…

Le site internet du jardin créé en 2007 est en rac.

Une façon efficace de tirer un trait sur le passé du jardin.

Neuf années de photos, de référencement, d’état d’âme, de combat, d’humour, de poésie, de vie du jardin, de créations.

Les pages se tournent!

Il vous reste le nouveau site lejardindesylviefontaine.eu, la boutique que j’ai moi-même créé l’année dernière (ouf !) pour mettre en vente mes livres numériques sans intermédiaire.

Le blog  très récent va certainement reprendre du service.

Le temps des questionnements qui ne dure jamais très longtemps…

Assez curieusement hier avant de m’en rendre compte, je me réjouissais des idées qui germaient de créations florales rigolotes dans des conceptions céramiques maison.

Reste à cerner la motivation qu’il reste à partager…

Belle journée à tous.

Oubliez le buis!

je jardine avec les poules, avec l'arrachage des buis, elles vont vraiment se régaler
je jardine avec les poules, avec l’arrachage des buis, elles vont vraiment se régaler

« On va se régaler !!! , au final elle aussi  »

Les pages se tournent, les décisions se prennent …je remanie.

Mais quoi donc? Toute la structuration en buis d’une partie du jardin. Je crois que j’en avais planté un millier. Hors de question de combattre même avec le savon noir et le bicarbonate ça devient pénible, absolument pas dans mon tempérament, il faut avancer. Au final très excitant comme projet, un challenge d’envergure en produisant les plantes sur le site…

Une grande zone du jardin est structurée par des milliers de buis, aujourd'hui en mauvais état , photo 2012
Une grande zone du jardin est structurée par des milliers de buis, aujourd’hui en mauvais état , photo 2012

Je pense qu’aujourd’hui vu l’ampleur de la problématique sur les buis, on ne devrait plus en vendre, ni en proposer dans les aménagements.

La problématique n’est d’ailleurs pas qu’esthétique.

La toxicité des produits utilisés dans leur culture intensive est sans appel.

J’ai encore en tête le souvenir d’un charmant pépiniériste d’une grande gentillesse spécialiste en buis. C’était  en 2008 quand je participais encore à des expositions de plantes. J’en avais profité pour l’interroger sur la problématique qui commençait. « Je vais te donner ce qu’il faut mais tu feras très attention ». Il m’a emmené dans son camion pendant une petite pause sur nos stands, a pris une petite fiole, a enfilé des gants de protection pour manipuler un jerrican et m’a versé quelques  cl du produit en m’indiquant la conduite à tenir. «  Aucun animal ne doit aller là où tu as traité pendant 15 jours, fait très attention, surtout !»

Au retour, j’étais très embêtée  avec ma petite fiole, je n’avais pas anticipé la dangerosité pour la refuser avec autant de gentillesse qu’elle m’avait été donnée. Je l’ai, au final, porté à la déchetterie dans les produits toxiques.

J’ai souvent pensé à cet épisode.

Aujourd’hui, le plus grand nombre d’entre nous connait la toxicité de ces produits.

Il devient beaucoup plus « facile » de dire  que je préfère la santé de mes amis aux buis de leur jardin.

Refuser le buis c’est aussi aujourd’hui impacter le monde de sa production de façon positive, humainement parlant !

 

 

 

 

Avant de penser que vous n’avez pas la main verte…

Promenez vous du côté des racines des plantes que vous achetez.

Il y a fort à parier que si vous ouvrez la motte vous allez en voir de toutes les couleurs…

Mais quoi donc?

Des petites billes pardi!

Une plante ça ne peut pas pousser sans engrais, on va vous le rabâcher mais qui donc?

Les marchands d’engrais.

Alors un petit conseil, déchargez la « mule » de sa « dop » et proposez lui une cure de remise en forme dans un terreau bio ou mieux dans une bonne terre de jardin.

Il y a quelques années, une horticultrice qui cultivait des annuelles, m’avait suggéré que je ne gagnerai jamais ma croûte en vendant des plantes vivaces car elles sont par définition pérennes. J’avais prêché la diversité, l’abondance, le bonheur des floraisons au fil des mois. Elle et moi, étions loin d’imaginer ce qui allait se passer.

Aujourd’hui la plupart des plantes vivaces sont cultivées à grand renfort d’engrais, dopées comme pour une compétition pour vous faire de l’œil . Leur devenir dans votre jardin …ben?

Réfléchissez, faites un peu la liste de ce que vous avez perdu comme plantes achetées , installées au jardin…démoralisant, je sais , la mienne aussi.

Après tout si vous n’avez pas la main verte, c’est de votre faute !!!

Bon , pour moi , personne n’osera  dire que je n’ai pas la main verte, mais je pose quand même un peu trop de questions, vous voyez bien.

Et la plante comme le reste deviendrait du pur business…à moins que le consommateur ne soit plus d’accord.

Au départ ce « consommateur », lui , il rêvait d’être jardinier.

J’espère qu’il le deviendra.

 

SEMER LES GRAINES DE ROSIERS proposées dans le troc de graines du jardin.

Les cynorrhodons (ou baies de rosiers) ont été récoltés en février.

Les graines proposées cette année sont issues de 3 rosiers que j’aime beaucoup, les oiseaux aussi d’ailleurs!

Le rosier Seagull est un rosier grimpant , qui grimpe à 4m si on lui en donne l'occasion
Le rosier Seagull est un rosier grimpant , qui grimpe à 4m si on lui en donne l’occasion
Le Rosier Gypsy Boy
Le Rosier Gypsy Boy
Dentelle de Malines, Un rosier arbustif voir grimpant créé par Louis Lens
Dentelle de Malines, Un rosier arbustif voir grimpant créé par Louis Lens

On peut à priori considérer que les graines qu’ils contiennent ont été suffisamment exposées au froid pour germer.

Je choisis toujours des pots carrés de 9 cm pour mes semis car je les trouve pratiques et facilement manipulables pour les déplacer facilement au fil des mois.

Pour le semis de rosiers , on parle en mois voir une année pour observer la germination des graines.

Choisir un terreau bio ( ici j’utilise le terreau bio potager de gamm vert  , je n’aime pas du tout les terreaux pour semis), ajouter un tiers de sable dit « gravier » soit du sable vert (magasin de bricolage) au terreau.

Déposer vos graines, recouvrer à peine puis déposer une fine couche de sable ou mieux du grit pour pigeon (j’adore!)(aussi au gamm vert)

Arroser.

Entreposer vos pots à l’extérieur dans une zone tempérée  des excès de la météo  ou dans une serre froide , à l’abri des oiseaux et des rongeurs qui se régalent de tout (fin grillage de protection éventuellement).

Veiller à ce que le terreau ne se dessèche pas.

Puis patience…

Vous ferez la fête quand les graines auront décidé de germer!

et dans  quelques années, peut être de délicieux bouquets, en pensant au chemin de cette petite graine .

Une belle aventure à tenter…ou pas…

PS: Les trois rosiers vivent à proximité les uns des autres, je ne connais pas la surprise que les butineurs ont pu vous réserver. Je ne suis pas toujours dans la confidence!

Bouquet de roses Gypsy Boy et Sambuccus nigra
Bouquet de roses Gypsy Boy et Sambuccus nigra

 

 

Ils sont de plus en plus grands

de plus en plus fascinants.

Ciré et bottes de pluie aujourd’hui.

En fait j’adore la pluie , son silence,  sa fraicheur.

Je suis une jardinière qui ‘aime  la douceur  de la pluie, elle réconforte les arbres.

le sequoia giganteum en tenue d'automne
le sequoia giganteum entenue d’automne

Le sequoia a déjà sa tenue d’automne, on pourrait se coucher à ses côtés sur ce moelleux tapis d’aiguilles , témoin de sa petite toilette annuelle . Vous ne le saviez pas? Certains conifères font un petit brin de toilette !

Parrotia persica, cornus controversa au jardin de Sylvie fontaine
Parrotia persica, cornus controversa au jardin de Sylvie fontaine

Bien sûr , vous pensez qu’ils ne peuvent rivaliser avec la beauté du parrotia , du cornus controversa  …pas si sûre!

Joli tempérament, le rosier Seagull.

et pas que!

le rosier Seagull dans mon jardin
le rosier Seagull dans mon jardin

On se connait depuis déjà bien des années.

C’est un grand costaud qui vous fait oublier les rosiers qui se plaignent.

Pas étonnant qu’il soit arrivé dans mon jardin, me direz vous!

Si les apiculteurs m’écoutaient , ils l’auraient planté depuis bien longtemps.

Aux heures chaudes de l’été, c’est une ruche à ciel ouvert.

Quand on parle de lui,  je pense ce grand fou .

Le rosier Seagull est un rosier grimpant , qui grimpe à 4m si on lui en donne l'occasion
Le rosier Seagull est un rosier grimpant , qui grimpe à 4m si on lui en donne l’occasion

Il est au monde des rosiers, ce qu’est l’aralia californica au monde des vivaces.

Grandes cascades de fleurs blanches parfumées qui submergent le grillage et les arbres alentours .

De temps à autre, je prends le sécateur pour le discipliner car dans son élan et sa générosité, rien ne l’arrête.

Aujourd’hui, il prépare son spectacle d’automne , des milliers de baies pour des opulents bouquets .

Les baies du rosier Seagull, un festin pour les oiseaux durant les mois d'hiver .
Les baies du rosier Seagull, un festin pour les oiseaux durant les mois d’hiver .

Un festin pour les oiseaux durant les longs mois d’hiver .

Avec les années, son tronc ressemble à celui d’un arbre .

J’aime beaucoup sa générosité, alors cet été je l’ai multiplié, avis aux amateurs.

Confiture ou bouquet ?

Les deux bien sûr.

les baies rutilantes du sambuccus nigra ou sureau noir
les baies rutilantes du sambuccus nigra ou sureau noir

Ne pestez plus contre le Sambuccus Nigra qui se ressème  au gré des oiseaux.

En cette fin aout,  vous allez pouvoir réaliser de sublimes gelées pour agrémenter les crêpes des  gouters d’automne ou pour napper vos boules de glace à la vanille…chacun ses gourmandises…

Promis je vous mets la recette de la gelée dans un prochain post ...mais vous commencerez par égrener ...c'est plus gai en belle compagnie
Promis je vous mets la recette de la gelée dans un prochain post …mais vous commencerez par égrener …c’est plus gai en belle compagnie

Ses baies rutilantes me fascinent tout autant que le parfum de ses fleurs.

Alors … ce sera aussi bouquet!

Les ingrédients du bouquet : hydrangea, sedum, fruit de chaenomeles, angelica en graines, baies de millepertuis, baies de sambuccus
Les ingrédients du bouquet : hydrangea, sedum, fruit de chaenomeles, angelica en graines, baies de millepertuis, baies de sambuccus

 

 

Tenue d’été pour composition d’hiver

Toute  en fraicheur, toute verte, mais quel vert!

tenue d'été pour création florale d'hiver au jardin de sylvie fontaine
tenue d’été pour création florale d’hiver au jardin de sylvie fontaine

Un vert reposant , enthousiaste alors que le jardin grille sous un soleil de plomb, jour après jour.

Un vert arrosé,  je l’avoue.

Feuillages joliment dessinés.

Exubérante.

Elle était toute en fleurs cet hiver.

la tenue d'hiver de cette composition des 4 saisons
la tenue d’hiver de cette composition des 4 saisons

et préparée sa descendance à la fin du printemps.

Puis préparant sa descendance... en graines
Puis préparant sa descendance… en graines.

Je viens de semer les dernières graines de violas.

Les jardiniers se jouent du temps qui passe …le saviez vous?

 

 

 

Tanacetum macrophyllum,… graines récoltées pour le troc.

Aujourd’hui j’ai récolté les graines de Tanacetum macrophyllum  ou Chrysanthemum macrophyllum si vous préférez.

Tanacetum macrophyllum est une plante peu connue et pourtant adorable , intéressante en bouquet et aussi une petite splendeur l'hiver pour moi
Tanacetum macrophyllum est une plante peu connue et pourtant adorable , intéressante en bouquet et aussi une petite splendeur l’hiver pour moi

C’est une plante que j’estime beaucoup, aux nombreux talents insoupçonnés .

Elle a notamment une grande présence graphique …je vous en parlerai dans un prochain article ou dans un de mes prochains livres.

Elle se sème sans difficultés avec de la chaleur, c’est donc l’idéal en ce moment.

Les graines sont disponibles jusqu’à épuisement en mode troc.

les abeilles en raffolent
les abeilles en raffolent

Des plants seront disponibles à la pépinière uniquement sur commande.  3€