« Terre à Terre « 

Il a osé fleurir ce matin, cherchait t-il à me réconforter…

Inconséquente et folle société qui ce matin remplit son livre des records et voit ses politiques décideurs partir en vacances, complétement déconnectée de la Terre, comme si on allait pouvoir acheter un gros climatiseur.

42°C ici dans le Nord , dans le bocage, dans mon jardin pour le moment encore très arboré .

Impensable , même pour moi qui suit depuis bien longtemps consciente des enjeux et du changement . Cette fois je suis pétrifiée par la gravité de la situation.

Je suis en colère, une colère noire devant l’ inaction, l’insouciance.

J’ai peur de ces propos qui dédouanent gravement de toute action  » c’est foutu  » ou  » ça va s’arranger »…faciles à vivre avec notre société capitaliste qui nous pousse à consommer toujours plus à chaque respiration.

Depuis ce matin je cherche pourquoi , je suis en colère à ce point.

Mon passif, sans aucun doute . Épuisée d’avoir reçu pour essayer de convaincre pendant tant d’années, notamment les médias. Impossible d’accueillir un journaliste au jardin depuis des années d’ailleurs désormais, ni même un appareil photo, des symptômes qui en disent longs sur la trahison ou l’incohérence, ressenties et vécues.

Mais en fait seulement peut être que je suis simplement »Terre à Terre » .

Dans la canicule…et les feuilles des arbres qui craquent de désespoir, oasis…

Dans cette noirceur , il y avait le lys qui osait fleurir ce matin…candide.

Le haricot vert qui me faisait penser au bilan carbone de son copain en conserve…dérision verte.

Les tomates qui ne pourraient panser leurs brûlures.

Il suffirait d’être tous Terre à Terre!

Une réflexion sur « « Terre à Terre «  »

  1. Hello de Bretagne..
    Ici c est non seulement le retour des algues vertes sur les plages mais leur croissance exponentielle..
    Et les Elus en place disent qu il faut donc continuer a « étudier » le problème…donc en fait rien ne se passe…donc les fournisseurs de produits chimiques pour les agriculteurs continuent de jubiler…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.