Il est encore temps de semer Meconopsis cambrica

Nous aurons encore des matins frisquets.

Meconopsis cambrica

Ses petites graines après s’être prélassées  au chaud pendant une quinzaine de jours, profiteront du froid pour montrer leurs frimousses. Soyez un peu patients !

Ici les semis se font spontanément mais il faut bien que l’histoire débute un jour pour arriver à cette spontanéité. (Même si certains visiteurs ne l’imaginent pas …)

Meconopsis cambrica en belle compagnie

Le pavot jaune des Pyrénées est le plus facile des meconopsis à cultiver.

Pourquoi ?…son origine : ouest Grande Bretagne, ouest de l’Irlande, ouest de la France et Nord-Ouest de l’Espagne…notre climat lui plait !

Rien à voir avec les asiatiques qui sont réellement des chochottes à bichonner en permanence, capricieux. Ils ne sont pas adaptés à nos contrées et on ferait bien de l’admettre. Si certains s’y risquent, ceux ne sont en aucun cas des plantes pour jardiniers « lambda », même si elles fleurissent de façon spectaculaire dans les revues !

Il n’est pas facile de donner des plants de meconoposis cambrica car leurs racines sont pivotantes donc délicates à déterrer et à transplanter.

Floraison de mai à septembre.

Se plait sur toutes sortes de sol suffisamment arrosés, à l’ombre ou au soleil.

Chez moi, il a élu domicile fixe principal dans les cailloux, à l’ouest devant la maison dans une zone peu ensoleillée mais lumineuse.

Le Méconopsis cambrica se resème avec une grande spontanéité…
Associations :

C’est lui qui décide qu’elles seront ses amies de l’année, mais je jette volontiers des graines de ci delà pour de nouvelles implantations.

Inutile de penser le mettre en bouquet.

Meconopsis cambrica

Il appartient aux Papavéracées

Il existe des formes colorées moins fréquentes d’un bel orangé, rouge ou double….je viens de passer commande …à suivre

Troc

des graines sont disponibles actuellement et par la suite après la montée en graines

Mise en garde

Impossible de jardiner au cordeau avec de tels individus!

4 réflexions sur « Il est encore temps de semer Meconopsis cambrica »

    1. Bonjour Jos
      Oui.
      Les graines sont très fines donc il ne faut quasi pas les recouvrir.
      On peut les mettre à chaud pendant une quinzaine quand on les reçoit mais ensuite il leur faut un petit coup de froid et de la gelée.
      Ici la zone d’auto-semis est essentiellement dans les cailloux.
      Il gèle chez toi à cette saison ?
      Bisous. Belle journée à toi aussi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *