On sème…des graines et des idées

Hier , j’ai repris mes semis de graines d’annuelles entre autres , une envie de retraitée (ça faisait bien longtemps que je ne me consacrais qu’aux vivaces) et comme toujours je me suis interrogée devant la situation…

5 petites graines dans un paquet même avec mon expertise de grand semeur…j’ai trouvé qu’on se moque vraiment! d’autant que même les pois de senteur (entre autres) provenant de Chiltern Seeds ( ne germent pas ou à un taux anormalement bas chez nombre d’entre nous) le cas du jour est certainement un des moins mauvais par ailleurs parmi les sites de vente de graines d’annuelles ,recommandé par un jardinier expérimenté.

Devant ce constat j’avoue ne pas comprendre le manque d’organisation et d’échanges entre jardiniers des graines fraiches juste récoltées tout au long de l’année.

J’ai rempli et trié des tiroirs de graines de vivaces qui s’endorment tranquillement …avec un potentiel de germination excellent quand je l’ai testé. Les échanges sont actuellement complétement endormis…bien sûr ils n’intéressent pas les algorythmes, contrarient les marchands petits et grands …voir même certains producteurs , voir certains jardiniers ou blogueurs « influenceurs » ou pas…en local j’ai oublié depuis bien longtemps.

J’ai aussi ces derniers jours envoyé une forêt de tomates à venir à une amie …ravie…bonheur absolu pour moi! Graines de qualité en germination, diversité, reproductibles, zéro phyto…ce qui ne m’empêchera pas de commander des graines à des semenciers engagés pour accroitre la diversité cultivée à protéger.

En emballant mes petits sachets je me suis demandé aussi pourquoi ça intéressait aussi peu les échanges.

Pourquoi aussi peu d’enthousiasme , de réactivité.

Une question de reconnaissance des graines, un manque de diversité dans les jardins, un manque de prise de conscience…pourtant le coût exorbitant dans certains cas des graines devrait aider.

Mes amis les plus proches se demandent aussi pourquoi je ne lâche pas cette réflexion … et que j’y passe autant de temps.

Le jardinier achète-t-il alors ses plantes…

Oui mais…à suivre

13 réflexions sur « On sème…des graines et des idées »

  1. Je passe sur le divan! Je sème peu, les potagères bien sût pour avoir les variétés souhaitées, un peu d’annuelles pour les bouquets, mais tout les reste de notre monde végétal, je n’y touche pas. Les semis demandent beaucoup d’attentions, de présence…arrosage, lumière, manipulations des minuscules plats, parfois plusieurs rempotages…j’ai un bon nombre de connaissances mais pas la constance nécessaire. Bon, je serais retraitée au 1er mars alors le champs des possibles s’ouvre…

  2. Bonjour Sylvie, je te rappelle que tu peux me demander les graines que tu veux dans ma liste , j ai peut être même d autres choses, dis moi.
    Si tu as encore quelques graines de tomates , je suis preneuse et moi j ai du basilic à proposer et des piments .
    Bisous et bonne journée Chantal

    1. je prends le basilic et je regarderai ta liste que je n’ai pas du éplucher, te sachant éloignée . Ma réflexion est globale pas spécialement pour moi comme tu peux l’imaginer.Contente pour les tomates ! …je pense vraiment qu’il faut échanger toute l’année…à suivre un deuxième article sur les plants bisous

  3. Bonjour Sylvie,
    Je suis très heureuse que ton blog continue…
    Ton enthousiasme est communicatif!
    je reste silencieuse par manque de temps, mais je suis tout à fait d’accord avec tes coups pieds dans la fourmilière !
    J’ai pour Toi des pieds d’anémones de Chine rose, chez moi elles se propagent. N’ayant pas ta diversité, je n’ose me manifester.
    Je sais que tu préfères parler d’échanges mais je préférai parfois pouvoir t’acheter des graines, des pieds ( comme des giroflées, des oeillets etc…) car lorsqu’on n’a rien à échanger et connaissant ta générosité, j’aurai l’impression de profiter.
    J’espère prendre partiellement une retraite en septembre, j’aurai à ce moment là la possibilité d’apprendre, de renouer avec cette nature si essentielle à nos vies….
    je suis tes conseils, nous sommes nombreux, silencieux à tes côtés.
    A une Grande Dame de la Nature
    Bisous
    Edith

    1. Super les anémones, les graines vont arriver …il faut que tu me remettes ton adresse par mail. Très contente d’avoir de tes nouvelles.
      Suis encore plus motivée ce soir , un petit tour « patrimoine et paysage » m’a rendu encore plus combative.
      Il faut vraiment qu’on remonte nos manches pendant qu’il est encore temps .J’avais dit plus jamais toute seule…va falloir trouver des moyens d’échanges vivifiants.
      On a tellement bossé et tellement peu bougé depuis 20ans que je découvre l’ampleur d’autres problématiques…et des enjeux.
      La retraite c’est sympa et les virées propices à la réflexion …Gros bisous

  4. Je te fais part de mon expérience avec les semis expliqués aux autres. Pour beaucoup de jardiners amateur, semer fait peur ! Ils imaginent qu’il faut une serre, des tas de pots de terreau, beaucoup d’espace, de la lumière artificielle… Ils ont tenté et bien souvent raté souvent par manque d’information et parfois par mauvaise qualité des graines. Cela semble pour certain être un travail de dingue et ils préfèrent le tout cuit ou plutôt le prêt à planter. Or il n’en est rien. Les gens sont en manque d’informations, de photos, d’explications claires et précises. Car oui (je ne t’apprends rien) si on ne sème pas un zinnia comme une ancolie il y a moyen de se faciliter la vie et d’avoir de beaux résultats avec peu de moyens. En tout cas, je continue et je persiste. On va même ouvrir ici une grainothèque sur le village. Peux te dire qu’elle sera bien remplie. Bises

  5. Pascale tu as raison, je suis une jeune jardinière, je sème beaucoup mais je ne sais pas trop bien comment faire , donc je prends tous les conseils . Et je vous remercie d ailleurs vivement vous qui partagez votre savoir

  6. Coucou Sylvie. Comme tu le sais, peu de temps pour moi à consacrer aux semis mais je me projette, le temps libre arrive dans quelques mois. Si tu veux quelques graines de courge bleue de Hongrie, dis moi, les paquets sont prêts. (Belle et delicieuse à la fois). Bises

    1. Ok pour les courges si elles étaient toutes seules en culture et si tes voisins n’ont pas de coloquintes…déjà eu des sacrées farces dans les hybridations de courges alors ici je ne récupére pas les graines…une des rares espèces au potager d’ailleurs pour laquelle je ne le fais pas.
      Et vivement la retraite ça je sais.
      Bon je viens de vérifier mes stocks , j’en ai encore des bleues de Hongrie …je passe mon tour pour cette année.Des gros bisous…tu sais qu’il y a des graines dans les tiroirs . Gros bisous

  7. OK, ça marche. Je pense faire des semis la semaine prochaine (annuelles, vivaces et potagères). Puisque tu le proposes, je serais preneuse de quelques graines de tomates s’il t’en reste. Vivement le printemps ! Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.