Une photo qui en dit long!

En regardant , en cherchant on trouve, puis on expérimente, on transmet ou pas…

Bon je vous aide ! pour les non initiés c’est une Primula sieboldii.

Avec cette photo, on comprend comment elle pousse et on va se lancer dans l’expérimentation du bouturage de racines.

Le bonheur absolu! quand on est fan de ces petites merveilles.

Bien sûr, j’en sème, j’en achète quelques unes chez Barnhaven.

Aujourd’hui je me demande qui peut encore être intéressé par cette transmission de savoir faire…qui transmet encore avec générosité du réel savoir faire. L’individualisme et le capitalisme rognent chaque jour notre capacité et notre bonheur de vivre ensemble.

A l’heure où les baratineurs en tout genre sévissent , je ne m’y retrouve pas, j’ai souvent envie de me retrancher dans l’écriture de nouveaux livres numériques. Il y a matière dans cette vie de jardin !

Cette écriture nécessite réflexions, recherches et me réjouit intellectuellement .

Alors voilà…à bientôt ( ou plus tard en fonction de la météo) pour des carnets botaniques et des carnets sur les bouquets (toujours et encore …) que vous retrouverez sur le site de ventes des livres numériques.

Bon jardinage et beaucoup de jolis bouquets!

I

J’avoue que je me sens

6 réflexions sur « Une photo qui en dit long! »

  1. Intense satisfaction de voir poindre ces bébés !
    La transmission est pourtant ce qui nous a amené jusqu’ici. Mais là on ne peut qu’être dubitatif sur le chemin que prend l’humanité… La nature va survivre, elle!
    Alors dis nous, comment te sens-tu? Je crains de le savoir…

    1. Pour la photo je pense que je n’ai pas été assez explicite, faudra que je fasse des schémas sur la reproduction des sieboldii,la nécessité au final d’aller au bout du propos qui ne fonctionne pas avec le blog et qui demande un peu plus de temps à illustrer.Ne parlons pas de fb que je j’ai ré ouvert pour prévenir des articles du blog au départ.
      Pour le reste c’est mon envie de convaincre qui s’étiole, j’aime jouer collectif mais c’est de plus en plus compliqué. Le passif de mon parcours personnel aurait pu me rendre plus individualiste depuis longtemps mais…
      Mon microcosme va bien, je suis de plus en plus passionnée par le monde végétal, le jardin est en reconstruction permanente avec le changement climatique mais je l’ai accepté.
      Au final c’est l’ancien médecin peut être qui a envie d’hurler bien souvent, nous baignons encore dans cette ambiance prégnante de soigner les hommes avec mon mari toujours médecin généraliste, difficile de prendre le large mentalement et physiquement. Des gros bisous. N’hésite pas à appeler!

      1. Convaincre, on y arrive rarement, tant d’énergie dépensée pour un résultat décevant, j’en ai souvent fait l’amère expérience.
        Depuis je témoigne, je partage, je sème…et là, où veut bien germer la graine, le bonheur!
        Quand je saurais m’arrêter, je pousserai volontiers la porte de ton bel univers,
        Bisous , bisous Sylvie

  2. Quelle bonne nouvelle. Je me réjouis de lire tout cela. Moi aussi je me lance dans le partage de mes expériences. Si un jour je dis des bêtises n’hésites pas à le me faire savoir. J’essaie de convaincre et j’y arrive. J’ai souvent des personnes très néophytes qui me disent qu’elles retrouvent un sens un bonheur simple à semer et plus généralement à jardiner. C’est pourquoi je continue à partager mes expériences même si cela me prend un temps de dingue. Mais je sais que si cela peut aider ne fusse qu’une personne et bien c’est qu’il fallait le faire. Bises à très bientôt
    La douce fêlée de semis. (J’aime vraiment ton appellation)

  3. Bonjour Sylvie,
    Dimanche matin, petit tour au jardin ….
    il devait être rapide mais j’ai découvert des semis spontanés, des plantes à diviser, j’ai passé la matinée au jardin !
    Pas de repas de prêt mais un bonheur total , un émerveillement de cette nature si généreuse!
    Je n’ai pas ton savoir, ni ta prose, alors s’il te plaît, continues à nous faire rêver…
    un grand merci Sylvie !
    l’Homme a tant besoin de ce savoir ancestral

    1. Mes découvertes quasi journalières sont enthousiasmantes comme tu dois l’imaginer assez bien…ceux sont elles qui me font reprendre le clavier . Gros bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.