Je n’aimerais pas avoir 2 noms…

Je suis sûre que la belle n’apprécie pas…

et encore je ne suis pas certaine qu’en franchissant une frontière anglophone, elle n’en change pas encore.

La rose Herzogin Christiana, rebaptisée la Belle Rouet par Kordes pour traverser la frontière française !

Le commerce de la fleur, j’aimerai tant l’oublier…

Sur la table du petit déjeuner, moment de tête à tête , avec la Belle Rouet , en dégustant ma tartine de confiture de cerises juste cueillies…pendant que dans le four cuit  le dessert du jour, un clafoutis…c’est la saison.

Parfums des bonheurs à recréer, à redécouvrir…

Une vie de jardin .

Ps: Le clafoutis c’est avec les noyaux!

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.