Au paradis ,on travaille !

Au paradis ,on travaille !

Le Machaon …au travail

Même si l’éloge de la paresse au jardin est tendance.

Livres, articles …

Désolée, elle ne rime pas avec jardinage, ni avec jardin.

Et encore moins avec le fait de pouvoir se nourrir de son jardin.

Tout ceci n’est pas spontané…améliorer la terre pour que les lombrics y dansent à leur aise

Ceux qui me connaissent, savent à quel point je suis éloignée du cordeau, à quel point la nature s’exprime au jardin.

L’assiette …celle qui vous rend de la liberté! Délicata la bien nommée: c’est la courge

A tel point, que certains visiteurs ont pu s’imaginer que le jardin était spontané. Allez donc !

Les monardes? n’oubliez pas de les diviser , elles ont horreur qu’on ne le fasse pas!

En ce moment avec la douceur, il faut vraiment en profiter.

 Je ne sais plus  ce que nous réserve demain avec le réchauffement, je jardine au jour le jour en fonction de la météo.

Vague colorée d’été au jardin…allure de spontanéité, certes!

Au programme :

Repiquer les plants au jardin et à la nursery,  semer, enrichir la terre pour que les lombrics y dansent à leur aise, diviser, tailler, nettoyer des orties et des ronces, planter des arbres, s’occuper des naissances ( le carnet rose des semis spontanés  est fourni dans le jardin : cyclamens, arbustes, vivaces, légumes), surveillance des semis …mille et un travaux.

Elles poussent toutes seules, mais il ne faut pas oublier de les semer…

La société capitaliste a fait rimer  travail  avec exploitation de l’homme, s’est mise à dessiner les jardins  de la chimie, a mis la main sur nos graines …mais s’en affranchir, ne rime pas et ne rimera jamais   avec un transat à l’ombre d’un arbre.

Surveillance du jardinier!!!

C’est un vrai bonheur que de cultiver la beauté et sa nourriture, un paradis terrestre de labeurs mais quel paradis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.