Acheter et choisir des plantes vivaces…

Ou mon syndrome post saut de puce dans une fête des plantes …c’est la même chose quand je rentre dans une jardinerie pour une paire de gants mais là j’évite systématiquement  le rayon plantes. J’ai fait un petit saut dans une fête des plantes pour récupérer des plantes chez des amis pépiniéristes éloignés, futurs pieds mères (élevés comme il le faut) mais surtout des plantes à expérimenter au jardin. J’ai dit à l’un d’entre eux que la vision du sort qui est fait aux plantes est à peine supportable pour moi, je vieillis. Dopées, forcées, pulvérisées , …prêtes à passer de vie à trépas…ce soir je me dis qu’il se passera encore bien des années …ou pas…avant qu’on se mette à cultiver les plantes de façon « normale » pour le plus grand bonheur des clients qui auront enfin la main verte …et la santé de tout le monde…les années passent et rien ne change …c’est pourtant si simple. Bien sûr vous ne savez pas…ceux sont les années de métier qui ont formé mon regard et je suis maintenant certainement une vieille pépiniériste …alors ce soir quand même quelques petits conseils N’achetez pas une plante qui vous semble un peu trop avancée pour la saison ou carrément décalée …pensez à votre jardin et à celui de vos proches…c’est la vraie vie des plantes. C’est essentiel. Vous avez là déjà de bons indices sur son mode de culture et le devenir de cette plante dans votre jardin. Fuyez le tape à l’œil ou interrogez-vous. Regardez donc la terre du pot, saine comme celle de votre jardin …des petites billes ou autres éléments de couleurs…posez des questions !, des algues ou un aspect stagnant peu engageant…on passe son chemin Bon d’accord certains d’entre nous utilisent du paillis de chanvre ou de lin qui masque la terre pour éviter de désherber …plutôt un bon signe, en général il est bio et ça ne vous empêche pas de gratter un peu…on sera content que vous vous intéressiez au mode de culture! N’achetez pas de plantes vivaces (de taille habituelle) en fleurs dans des petits pots …voir même dans des grands pots…imaginez ce qu’elle a déjà du dévorer…il va falloir la maintenir sous perfusion en rentrant chez vous…ce n’est pas sérieux. Un puceron qui ballade… et sa coccinelle…chouette ! Un bébé limace …sympa …enfin on ne le laissera pas grossir ! Pensez à acheter des plantes valeurs sûres plutôt que le dernier cri. Ne vous fiez pas à l’étalage…c’est des plantes que vous êtes venus voir…non ? et de prés ! Achetez du vert, plutôt que de la fleur mais sachez aussi que les aromates peuvent être tout aussi dopés …c’est tendance ce qui se mange…reste à savoir ce qu’on mange ! Pensez aux jardins de vos grands parents et à quoi ressemblait le thym quand on vous envoyez le chercher. Regardez l’attitude et les conseils du pépiniériste…vendeur de pots et de chromos ou celui qui respire en même temps que ses plantes…enfin quelquefois ça ne suffit pas, certains semblent quand même nait avec la chimie du dopage. En cherchant je pense que c’est leur formation qui est en cause quoique certains sont autodidactes…l’appât du gain…Bof ? Plus belle, plus grosse. Peut-être? Privilégiez les pépiniéristes qui ont un jardin. On imagine que c’est indispensable pour prélever sur les pieds mère mais la planète hors sol est en vogue. On élève les plantes de façon industrielle. Achat revente, cultivées on ne sait plus où. Bon j’ai fait le test sur mon mari en rentrant avec 2 petites plantes que j’ai pris en désintoxication (quand on collectionne certaines variétés, on a envie de toutes les connaitre et on fait des achats déraisonnés en connaissance de cause)…l’analyse a été rapide pour lui alors qu’il ne met jamais le nez dans mes pots. J’ai déjà dit qu’on pouvait essayer de désintoxiquer des plantes en leur lavant les racines et en la replantant dans du terreau bio et en veillant à leur chevet c’est un peu ouf quand même …par contre c’est très souvent utile de vérifier l’état racinaire de vos plantes . Résistez cherchez …vous ferez avancer les pépiniéristes et les abeilles qui n’ont pas envie de butiner leurs plantes. Faites travailler ceux qui cultivent leur Jardin et la Terre! J’en suis, bien sûr mais là n’est pas le sujet du post. Mais il parait que je suis une rebelle (dixit un pépiniériste en 3mm d’entrevue) qui somatise notamment sur la pollution de l’air (dixit un visiteur de jardin très connu sur le net) 2 rencontres hier …ça ne m’a pas fait sourire car ça dénote que le changement n’est pas pour demain , c’est maintenant nier l’évidence ,et je le trouve urgent ce changement ! Sauf que J’ai rencontré d’anciens visiteurs avec grand plaisir et ils m’ont confié qu’en plantant ils pensaient encore à ce que je racontais il y a plus de 10ans…alors on va continuer non ? Un dernier truc si vous perdez vos plantes, interrogez-vous …c’est toujours utile, osez même si la pépinière est renommée, ce n’est pas forcément vous qui n’avez pas la main verte…pensez y!

3 réflexions sur « Acheter et choisir des plantes vivaces… »

  1. Entièrement d’accord. Je fonctionne depuis longtemps de la même manière. Mais c’est très difficile de faire comprendre cela autour de nous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.